Assumons nos beautés

Le culte du ventre plat

Culte du ventre platChaque année, c’est la même histoire. Le printemps pointe le bout de son nez, les premiers rayons de soleil font leur apparition et nous voilà envahis par une idée fixe : tout faire pour avoir un ventre plat.

Cette obsession se transforme peu à peu en crainte et l’on est prête à tout, même au pire, pour remodeler son corps en vue de perdre quelques kilos (superflus). On s’impose alors un rythme sportif effréné dans le seul et unique but d’avoir à son tour un ventre plat, celui que l’on voit partout sur les spots publicitaires avec des nanas sorties de nulle part ! Un ventre ferme et lisse laissant dévoiler avec subtilité et finesse des abdominaux travaillés, mais pas trop visibles, l’objectif étant de garder une allure féminine…

Qu’il s’agisse de magazines, de webzines, de blogs ou encore de forums, nombreux sont les supports  à vanter les mérites d’un régime express pour perdre 5 kilos, et avoir à son tour un ventre plat que l’on pourra exhiber fièrement sur la plage dans son bikini. Tant pis s’il faut se rendre malade, se priver, et s’empêcher de vivre pour atteindre cet objectif. Puisque la tendance est au ventre plat, continuons à malmener nos corps en leur infligeant des séances sportives inadaptées et dénuées de toute approche bénéfique à notre bien-être et irrespectueuse de notre organisme. Tant pis si nous devons enfreindre les limites du possible, et ignorer que nos corps de femmes sont pleins de ressources, et de capacités.

On nous harcèle de toute part en nous disant de manière implicite que nos bourrelets, si douillets soient-ils, ne sont ni esthétiques, ni acceptables. La femme moderne, en plus d’assumer tout un tas de rôle et de fonction au sein de nos sociétés, se doit d’être sexy, et par sexy le sens commun sous-entend qu’une belle femme est une femme mince, bien faite, d’allure sportive (avec un ventre plat donc !), coquette etc , etc …

Ce constat ne date pas d’hier, pourtant le système continue à promouvoir et véhiculer ce type d’idée et de représentation de la femme, créant ainsi frustration, culpabilité, et mal-être auprès de toutes celles qui ne cadrent pas avec cette norme du « ventre plat ».

Dans ce système pernicieux, les femmes jouent un rôle non négligeable lorsqu’elles essaient vaille que vaille de se conformer aux modèles qu’on leur impose sachant pertinemment qu’il ne leur convient pas. Pour changer les choses et faire évoluer les mœurs, nous avons toutes un rôle à jouer, ne nous laissons donc pas définir par des normes extérieures dépourvues de sens.

Notre ventre est un espace sacré où prend racine la naissance : celle de notre féminité, celle de notre cycle menstruel, celle de notre maternité. Il est un espace d’accueil, un espace que nous devons apprendre à respecter et à honorer. Si nous devons prendre soin de nous, c’est en vue d’un bien-être au quotidien et non pas pour répondre aux attentes de représentations faussées. Cultivons notre hygiène de vie, apprenons à nous respecter et à nous aimer pour ce que nous sommes !

Ladies don’t forget who you are ! Nous sommes toutes belle ô pluri’elles !

 

About Author

Auteure, mumpreuneure et coach, Aude a fondé Belle ô pluri'elle avec l'objectif  de valoriser l'essence féminine et promouvoir les beautés plurielles. Accompagner et aider  les femmes à révéler tout leur potentiel est une mission qui la passionne. Découvrez son dernier livre Osez le chômage ! Un tremplin vers la carrière de vos rêves paru aux éditions Vérone. http://osezlechomage.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.