Non classé

Chaussures à talons: symbole de féminité ou instrument de torture?

Chassures à talonsEt pourquoi on devrait porter des talons d’abord ? T’as déjà tenté de courir après ton bus ou ton métro en talons? Je veux dire sans te tordre la cheville ni rater ce pour quoi finalement tu t’es mise à accélérer la cadence, quitte à être dégoulinante de sueur, avec ton sac à main à moitié sur le bras, essayant tant bien que mal de te suivre dans cette course effrénée.

D’ailleurs, s’ils pouvaient te parler, ils te diraient d’arrêter, que ça ne sert à rien. Qu’ils n’en peuvent plus, qu’ils ont besoin de reprendre leur souffle et qu’il vaudrait mieux, dans votre intérêt à tous les trois, attendre le prochain.

Et que dire de ces journées interminables haut perchée sur tes talons, ô combien douloureux, à souhaiter honteusement une paire de chaussons (celle que l’on t’a  offerte l’hiver dernier, pas très belle certes, mais si confortable!). Tenir debout et résister en se répétant inlassablement et avec conviction « qu’il faut souffrir pour être belle », et finalement finir sa journée les pieds en compote…

Les plus chanceuses d’entre nous trouveront un joli prétexte afin que chéri leur massent les pieds, qui après avoir râlé quelques instants, finira par succomber. Et si jamais la petite moue ne suffit pas à le faire craquer, il reste toujours une option : le mettre au défit en lui lançant un «  Tu n’as qu’à marcher toi avec des talons et tenir toute la journée avec ! », puis partir bouder dans ton coin et prendre l’initiative de te masser les pieds toute seule, après tout on n’est jamais mieux servie que par soi-même !

Tiens, en parlant de chéri, une question d’ordre primordiale se présente. Parmi tous les contes qui ont bercé notre enfance, à l’âge où nous rêvions d’être une jolie princesse – un jour mon prince viendra – il y en a un qui m’interpelle tout particulièrement. Il s’agit de Cendrillon. Pourquoi le prince charmant se pointe avec une chaussure à talon pour retrouver l’élue de son cœur ? Je veux dire en dehors de la trame narrative le bal, le couvre-feu, la Cendrillon qui perd sa chaussure, tout ça. Bon d’accord quand on connaît l’histoire, ça fait sens. Mais si on creuse un peu plus, on est en droit de se demander le rapport entre le prince et la chaussure, c’est quand même étrange ! Tu imagines un rendez-vous aujourd’hui avec un jeune homme (bien-entendu tu l’auras connu sur un site de rencontre) qui te présente une chaussure à talon, tel un gentleman, juste pour s’assurer que c’est toi la bonne- ? Bizarre.

Vous me direz je pars dans tout les sens mais je trouve cela tellement intéressant. Pourquoi pas une basket, ou une ballerine ou je ne sais pas moi une tong. Oh, je vais trop loin, une tong avec une robe de soirée tout de même !

Certaines ont trouvé une solution. J’ai vu il y a de cela quelques temps une jeune femme qui m’a beaucoup inspirée et que je tiens à remercier (jeune femme du métro si tu m’entends !). Toute coquette qu’elle était, cette dernière portait à ses pieds une paire de baskets contrastant totalement avec son tailleur et l’ensemble de sa tenue. Oui mais seulement voilà : peu de temps avant de descendre à sa station en direction du bureau, la demoiselle a sortie de son sac une paire de talons. Je l’ai regardée émerveillé en me disant que cette femme était tout simplement une magicienne !

La grande classe, cette femme a tout compris à la vie. Admirative, je lui ai souri.

Ah, il est loin ce beau souvenir d’enfance où tu t’amusais à porter les talons de maman en lui piquant au passage du rouge à lèvres pour faire comme une grande ! Aujourd’hui, la grande c’est toi et à vrai dire, tu ne te sens pas tout à fait à l’aise à l’idée de devoir porter au quotidien des chaussures à talons.

Tu es d’ailleurs prise par un grand dilemme parce que ta prof de yoga ne cesse de te dire que les talons cassent tout le travail effectué en cours et qu’il est fortement déconseillé d’en porter. Pourtant, tu te trouves toute mimi lorsque tu en mets, tu as l’impression d’avoir plus d’allure. Déjà que tu es petite de taille alors si tu peux te permettre de gagner quelques centimètres, pourquoi te priver ?

About Author

Aude a fondé Belle ô pluri'elle avec l'objectif  de valoriser l'essence féminine et promouvoir les beautés plurielles. Accompagner et aider  les femmes à révéler tout leur potentiel est une mission qui la passionne. Découvrez son dernier livre Osez le chômage ! Un tremplin vers la carrière de vos rêves paru aux éditions Vérone. http://osezlechomage.fr

(2) Comments

  1. Je kiffe. Intéressant cet article qui soulève une multitude de questions. À mon avis les femmes portent des talons parce que tous les jours elles tiennent un rôle. Femme parfaite, collègue discrète mais bruyante avec ses talons, amie coquette, voisine curieuse qui a besoin d’être haut perchée sur ses talons pour mieux voir ce qui se dit au 515, et j’en passe. Car oui…EUREKA ! Si l’on remonte à l’antiquité grecque,les talons étaient utilisés uniquement au théâtre, les cothurnes ! Les acteurs étaient ainsi mieux vus. Pas besoin de rappeler qu’à l’époque le théâtre c’était pour les hommes et du coup les talons aussi. Depuis, les femmes se sont battues pour l’égalité des sexes, et elles aussi ont obtenu le droit de parader en talon. Après tout de nos jours une paire de talons sera toujours meilleur marché qu’une inscription au cours Florent. Aujourd’hui pas besoin d’être talentueux pour en porter. Le seul vrai talent lui ne s’achète pas.

    1. Ma chère Emmelyne, merci pour ce retour. J’apprends pleins de choses à travers ce que tu nous dis des talons et de leur évolution. Puisqu’il en est ainsi, paradons dans le théâtre de la vie en envisageant qu’un jour (lorsque la mode et les moeurs le permettront), les hommes aussi se baladeront en talons! Sur ce je vous fais ma révérence et m’en vais de ce pas aller m’enquérir de vous savez quoi…Il semblerait qu’au 515 il se passe quelque chose d’étrange!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.