Non classé

Mon top 5 des actions à mettre en place pour mettre à profit une période d’inactivité

Mon top 5 pour valoriser une période d'inactivité
Mon top 5 des actions à mettre en place pour mettre à profit une période d’inactivité

Mettre à profit une période d’inactivité. Au premier abord cette approche peut sembler totalement inconcevable. Comment valoriser une période durant laquelle on ne travaille pas ? Bonne question. Pour y répondre il faut avant toute chose déconstruire des préjugés sur l’inactivité professionnelle. Être sans emploi n’est pas synonyme de procrastination ou de fainéantise !

Le fait de ne pas avoir d’emploi ne doit pas vous immobiliser ! Prenez vous en main pour optimiser toutes vos chances d’aller de l’avant et de vous accomplir !

En tant que jeune diplômée en recherche active d’emploi je suis passée par différentes phases qui m’ont permis d’expérimenter et de découvrir de nouvelles options.

J’ai donc le plaisir de partager avec vous mon top 5 des actions à mettre en place pour valoriser une période d’inactivité.

1/ Envisager un travail de développement personnel 

Cette période, aussi compliquée soit-elle à gérer émotionnellement, socialement et financièrement, vous offre néanmoins la possibilité d’envisager un travail de développement personnel. Le temps dont vous disposez et qui peut vous sembler infernalement long doit être envisagé comme un « luxe » qui doit vous amener à vous poser les bonnes questions.

Qui suis-je, quelles sont mes valeurs, quelle place je souhaite occuper au sein de la société, comment je désire me définir, quelles sont mes forces, mes faiblesses, que puis-je apporter à un employeur, y a t’il des fardeaux liés à mon histoire personnelle qui me freinent aujourd’hui et dont je souhaite me défaire ? Toutes ces questions sont pertinentes et valent la peine d’être évaluées et mise en lumière. Vous n’avez certes pas d’emploi, mais avez ce que peu de personnes ont ; du temps ! Utilisez le à bon escient et de façon optimale pour vous et votre avenir ! Pour approfondir ce travail vous trouverez bon nombre de livres de développement personnel qui répondront aux interrogations du moment.

2/ Pratiquer une activité physique

« Un esprit sain dans un corps sain. » Ce dicton n’échappe à personne. Pourtant durant une période d’inactivité professionnelle, force est de constater une tendance : celle du ramollissement et du laisser aller. Cultiver une bonne hygiène de vie vous permet de garder une bonne dynamique tout en prenant soin de vous. Vous pouvez vous trouver tout les prétextes du monde pour ne pas faire de sport, mettre en avant votre état de fatigue, pester contre les prix onéreux des salles de sport. Mais sachez que mettre une paire de tennis pour aller courir ou marcher ne vous coûte rien et vous fera le plus grand bien. Pas besoin d’un abonnement dans un club de sport, un tapis de yoga installé dans votre salon fera l’affaire pour envisager une séance maison !

3/ Créer et développer son propre réseau

Histoire de valoriser votre parcours je vous invite vivement à faire une carte de visite. Je n’ai pas hésité à m’en créer une pour promouvoir notamment le travail effectué à travers mon premier blog. Je me balade tout le temps avec des cartes visites. Cela me permet de parler de moi, de mon activité et de laisser une trace concrète auprès de mon interlocuteur.

En créant votre carte de visite vous développez par la même occasion votre propre réseau. À vous de savoir ce que vous désirez mettre en avant et qu’elle cible vous souhaitez toucher.

Le plus selon moi : la carte de visite confère une approche bien plus professionnelle à votre démarche. On vous prendra plus au sérieux et vous éveillerez ainsi chez votre interlocuteur l’envie de découvrir votre univers et d’en savoir plus sur vous et vos compétences. Toutes les occasions sont bonnes pour distribuer vos cartes de visites. Pensez-y !

4/ Se former

Votre diplôme est un acquis important. Pourtant, vous n’êtes pas le seul à avoir obtenu un Master dans une école ou une université. Au vue des conjonctures actuelles, l’essentiel est de trouver son originalité. Le fait de continuer à vous former vous offre un avantage indéniable. En plus de faire preuve de curiosité et d’intérêt pour des sujets qui vous animent, la formation vous apporte des expertises et des compétences qui raviront vos futurs employeurs et qui enrichiront votre bagage. Pensez-y ! L’apprentissage et le goût de se cultiver ne doivent pas rester cantonnés à la simple structure scolaire.

5/ Alimenter sa vie sociale

Ce n’est pas parce que vous faites partie des inactifs que vous devez vous considérer comme un pestiféré ! Vous avez le droit, au même titre que tout un chacun, de mener une vie sociale agréable et riche. Ne vous isolez pas, continuez à côtoyer vos amis ainsi que les membres de votre famille. Sortez, baladez-vous, faites des expos, des repas, des restaurants, brefs continuez à vivre. Cela vous évitera de sombrer dans la déprime et vous permettra de garder le moral. En vous aérant l’esprit de temps à autre, vous rechargez les batteries afin d’être d’attaque pour continuer votre recherche d’emploi.

Retrouvez mon article sur le blog NQT dédié à l’emploi des jeunes diplômes :

http://nqt.fr/blog/mon-top-5-des-actions-a-mettre-en-place-pour-mettre-a-profit-une-periode-dinactivite/

About Author

Auteure, mumpreuneure et coach, Aude a fondé Belle ô pluri'elle avec l'objectif  de valoriser l'essence féminine et promouvoir les beautés plurielles. Accompagner et aider  les femmes à révéler tout leur potentiel est une mission qui la passionne. Découvrez son dernier livre Osez le chômage ! Un tremplin vers la carrière de vos rêves paru aux éditions Vérone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.