Non classé

Lil’zia, des créations pour « les femmes qui sont heureuses de vivre et qui veulent l’afficher ! »

Lil'zia

Aude : Bonjour Pauline.

Pauline : Bonjour Aude.

Aude : Nous nous sommes rencontrées au Labo Ethnik, peux-tu nous parler de ton parcours et nous expliquer ce qui t’as amené à créer ta propre marque de vêtements et d’accessoire?

Pauline : Concernant mon parcours universitaire, j’ai fais des études de commerce, et après je me suis redirigée vers un travail plus ou moins normal de bureau avant de me découvrir une passion pour les tissus africains. C’est la raison pour laquelle j’ai commencé la couture. J’ai commencé ma garde robe personnelle et avec le retour de mes amies, je me suis dis que je voulais continuer et à lancer ça en plus grand.

Aude : As-tu appris toute seule à créer ou as-tu pris des cours ? Parce que finalement ce n’est pas ta formation de base. Quel a été le déclic pour toi ?

Pauline : Au niveau de la couture c’est ma grand-mère qui m’a enseigné quand j’étais petite. C’était tous mes mercredis après-midi, des trucs assez simples. Et justement, quand j’ai voulu commencer à travailler le tissu africain, j’ai essayé de faire une capuche à la main et au bout de 5 minutes j’en avais marre, je savais que ça allait prendre deux heures au lieu de 5 minutes à la machine. Ma maman a une machine à coudre, ma mamie en a une et ça fait des années qu’elles l’ont. C’est quelque chose qui se conserve à vie, et donc je me suis dis que c’est un investissement financier mais qui va sur le long terme me servir personnellement. Et donc voilà j’ai pratiqué sur mes habits, je me suis amusée ! Je n’ai pas trouvé ça si compliqué que ça et je pense qu’en fait tout le monde, avec un peu de pratique, peut s’y mettre.

Aude : Depuis combien de temps existe ta marque ?

Pauline : Dans ma tête un an et demi, mais au niveau de la commercialisation ça fait 7 mois.

Aude : Peux-tu nous dire à qui s’adressent tes créations ?

Lil'zia

Pauline : Idéalement elles s’adressent à toutes les femmes qui sont heureuses de vivre et qui veulent l’afficher. Après si vous êtes malheureuses et que vous voulez porter mes créations, vous allez vous sentir heureuses après, donc pas de problème ! Mais c’est vraiment à toutes les femmes qui ne se retrouvent pas forcément dans les habits de tous les jours ou dans les magasins au niveau des couleurs, au niveau des formes mais aussi au niveau de la taille. Justement moi j’estime ne pas avoir toutes les facilités pour m’habiller chez Zarah ou H&M, et c’est ce que j’ai voulu offrir. Après c’est vraiment des tenues rayons de soleil pour se sentir bien dans sa peau !

Aude : Et ce sont vraiment des créations pour la vie de tous les jours ?

Pauline : J’aurais tendance à dire que oui, mais après ça dépend des goûts et de la confiance de chaque femme, du style de vie aussi. Moi j’estime que toutes mes robes peuvent être mises avec une paire de claquette pour aller faire le marché ou les courses ou du shopping ou pour aller à une soirée. C’est comme ça que je les vois après  certaines les voient plus comme des robes pour aller à un mariage ou pour une occasion un peu particulière mais c’est vrai qu’il n’y a pas de limite. Chacun son style, chacun son envie, et puis il y a des jours ou on a envie d’être un peu plus discrète, d’autres ou c’est notre journée et on y va ! (Rires !)

Aude : Lors de notre rencontre j’ai tout de suite adoré le feeling que nous avons eu.

Pauline : C’est partagé !

Aude : (Sourire) Merci. Le feeling, mais aussi l’énergie que tu dégages, et j’adhère totalement au regard que tu portes sur la femme. Que peux-tu nous dire sur la compréhension que tu as du corps des femmes et de la façon dont cela anime tes créations ?

Pauline : Au niveau du corps de la femme moi j’estime qu’on est toutes jolies. J’ai par le passé eu énormément de critiques par rapport à mon corps, et à l’heure actuelle je suis plus ronde que je ne l’étais lorsque je me faisais éventuellement insulter, sauf que je suis maintenant une femme qui a confiance en soi et qui justement se dit : « Je suis heureuse ». Il est hors de question que mon poids soit un frein à ce bonheur, donc voilà si vous êtes trop mince pour une tenue, ou si vous êtes trop grosse pour une tenue ou trop grande, j’essaie de faire du sur mesure, chaque femme a ses particularités, il est hors de question qu’elles ne puissent pas s’habiller différemment et qu’elles ne soient pas jolies. Une cliente qui m’a dit « Moi je fais 1M86, combien je vais payer en plus pour avoir une robe à ma taille ? » Je lui ai répondu qu’il était hors de question de la faire payer plus. Vraiment moi je lutte contre ça parce que je rencontre le problème et que ça me met hors de moi quand je vais dans un magasin et que la taille maximum c’est éventuellement du L. Et j’estime ne pas être obèse à l’heure actuelle et je ne peux pas m’habiller parce que voilà c’est L, et un petit L qui peut être un M chez quelqu’un d’autre. Ou alors quand dans un magasin il y a une taille unique M, et bien moi j’aimerai bien le porter, mais ce n’est pas possible parce que je ne fais pas du 38. Donc dans mes créations en générale j’essaie soit de faire du sur mesure, soit des créations qui sont de tailles uniques mais qui sont des tailles uniques élargies. Je sais que j’ai une robe que j’offre qui va aussi bien à une taille mannequin qu’à une taille je pense 46. Avec une ceinture il suffit juste de resserrer au niveau de la poitrine et voilà cette robe, toutes les femmes méritent de pouvoir la porter ! Et je suis ravie justement d’avoir trouvé ce principe pour pouvoir permettre à de belles femmes, grandes, éventuellement rondes ou pas, de la porter et de la mettre en valeur.

Aude : Quels sont tes influences et qu’est-ce qui t’inspire ?

Pauline : Ca reste toujours l’idée du bonheur et des couleurs en fait. Les couleurs pour moi c’est vraiment comme j’ai dis un rayon de soleil. Je mets du noir parfois parce que c’est plus facile, il n’y a rien à coordonner mais les couleurs ! Et justement c’est pour ça que le tissu africain a été mon inspiration première. Après c’est la culture aussi qui fait que j’ai choisi le tissu africain plus l’idée des couleurs. Et de changer, d’avoir quelque chose de différent dans sa garde robe, en tout cas pour moi n’étant pas d’origine africaine c’était quelque chose de différent. Après au niveau des formes je m’inspire du confort. Tout doit être pratique, confortable. De longues robes élégantes, mais avec lesquelles on peut marcher, avec lesquelles on peut sortir, avec lesquelles on peut sauter, voilà ! Rires.

Aude : D’accord. (Rires partagés). Et pour finir, comment faire pour te commander une création? Parce que tu fais des vêtements, tu crées aussi des accessoires, des sacs, donc comment faire si on a envie d’avoir quelque chose pour un événement ou la vie de tous les jours ?

Pauline : Eh bien dans ce cas là il faut me contacter par email, à lilzia@hotmail.com, ou directement sur la page Facebook de Lilzia, ou directement sur le site Etsy où il y a déjà quelques créations. Après j’ai des modèles que je propose, j’ai des limites au niveau de la couture parce que ce n’est pas ma formation, mais tout ce qui est petit détail en plus, par exemple un petit nœud qui va avec la robe, ou un ruban qui va avec la robe pour les cheveux, ça il suffit juste de me le préciser dans la commande et puis on fait au goût de la personne, parce que mes goûts ne sont pas les goûts de tout le monde, et puis chacun a le droit à sa petite personnalisation en plus !

Aude : Très bien, eh bien merci beaucoup !

Pauline : Merci Aude.

 mail: lilzia@hotmail.com
 mail: lilzia@hotmail.com

About Author

Auteure, mumpreuneure et coach, Aude a fondé Belle ô pluri'elle avec l'objectif  de valoriser l'essence féminine et promouvoir les beautés plurielles. Accompagner et aider  les femmes à révéler tout leur potentiel est une mission qui la passionne. Découvrez son dernier livre Osez le chômage ! Un tremplin vers la carrière de vos rêves paru aux éditions Vérone.

(1) Comment

  1. […] J’adore son travail, et j’ai d’ailleurs eu l’occasion de l’interviewer. Vous pouvez retrouver le lien de l’interview juste ici:http://belleoplurielle.com/lilzia-des-creations-pour-les-femmes-qui-sont-heureuses-de-vivre-et-qui-v… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.