Société

#Girlboss, Sophia Amoruso

#Girlboss, Sophia Amoruso BelleoplurielleBonjour mes beautés plurielles ! J’espère que vous allez bien et que vous vous portez pour le mieux ! Comme promis récemment dans un de mes derniers posts, un article sur le livre de Sophia Amoruso :

# Girlboss, L’incroyable aventure d’une décrocheuse scolaire devenue patronne d’un empire du e-commerce.

Mais qui est Sophia Amoruso ? 

Sophia Amoruso est la fondatrice de Nastygal.com site de vente en ligne de vêtements. Fondé en 2006, le site est aujourd’hui devenu une référence de la fast-fashion et ce en moins de dix ans.
Jeune trentenaire, Sophia est une véritable femme d’affaire. Son site s’est imposé comme référence incontournable et sa société connaît une ascension à toute vitesse qui est un véritable exemple pour toutes celles qui souhaitent monter leur entreprise.

# Girlboss, sucess story d’une décrocheuse scolaire :  

#Girlboss, Sophia Amoruso couverture Belleoplurielle

L’histoire de Sophia est juste incroyable et j’ai adoré lire son livre ! Elle raconte son parcours et nous explique comment elle construit un bissness de vente de vêtement en ligne qui est aujourd’hui une référence de la mode.

Sophia raconte dans son livre qu’elle n’a jamais été très scolaire. L’école, ce n’est pas son truc. D’ailleurs,  le corps enseignant « pose » assez rapidement un diagnostic à ses parents en indiquant un trouble de la concentration.

Sophia explique ses mésaventures de « cancre », ses jobs alimentaires assez peu épanouissant qui lui ont pourtant permis  de tirer des leçons, ainsi que ses expériences de vol à l’étalage et de vie faite de débrouillardise et de système D.

Au départ Nastygal c’est un espace de vente sur Ebay. Alors que Sophia travaille à l’accueil d’une école d’art, elle décide de créer cet espace. Fan de vintage l’idée est toute naturelle pour elle. La jeune femme chine des vêtements qu’elle revend plus cher. Sa marque de fabrique : de jolies mannequins, une créativité débordante, de belles photos, un regard esthétique pertinent et une précision impressionnante. C’est ce qui fera la différence.

Sophia explique dans son livre que sa réussite n’est pas due au coup du hasard. Son succès est le fruit de son travail. Alors qu’elle n’avait jamais vraiment été motivé par ses différentes expériences, Sophia explique qu’en créant sa boîte, elle s’est mise à envisager les choses autrement et à s’investir dans quelque chose qui lui ressemblait vraiment.

Dans un passage de son livre, Sophia raconte ses débuts. Vivant dans un studio elle entreposait et stockait les vêtements qu’elle avait acheté, pour les étiqueter un à un, les prendre en photo, en faire une description parfaite, proposer un prix, poster la fiche produit et répondre aux différentes questions des acheteuses sur les produits.

Quand on découvre son parcours, on comprend qu’on ne devient pas une Girlboss simplement en procrastinant. Il faut foncer et se donner les moyens d’atteindre ses objectifs. Cette femme m’inspire et je vous invite vraiment à lire son livre pour découvrir son histoire.

Les plus du livre : 

Les chapitres commencent tous par une petite phrase d’accroche pleine de bon sens : » Si vous considérez vos possessions comme autant d’emblèmes du travail accompli, elles acquièrent un sens qui va au-delà de l’aspect matériel des objets ».

Ils se terminent par des profils d’autres #Girlboss sélectionnées par l’auteure. Ces dernières nous livrent leur expérience, racontent leur parcours et offrent leur conseils. J’ai trouvé ça très sympa. C’est original et enrichissant pour la lectrice.

De plus, ce livre n’a pas simplement vocation a t’en mettre plein la vue et te faire rêver à une carrière fulgurante que tu n’auras jamais ! Non bien au contraire. Ce livre est plein de bons conseils et de bonnes vibes. Il a agit sur moi comme un véritable coup de pieds aux fesses. Une espèce d’électro choc positif hyper boostant. A chaque fois que j’en apprenais plus sur le parcours de l’auteure je me disais « ah oui quand même ! Mais c’est génial ! Moi aussi je peux y arriver « 

En gros je crois que ce livre est une invitation à devenir soi même une Girlboss.

Aude M'Bongui Rédactrice et fondatrice du blog
Rédactrice : Aude M’Bongui, fondatrice du blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *