Non classé

Les trois utilisations d’eau potable qu’il faut absolument modifier dans nos pratiques quotidiennes !

Les trois utilisation d'eau potable qu'il faut absolument modifier das nos pratiques quotidiennes !

« L’eau c’est la vie ». Cette phrase pleine de sagesse est connue de tous. Pourtant dans nos pratiques quotidiennes, il semblerait que nous ayons tendance à oublier le b.a-ba. Loin de mois l’idée de critiquer ou de juger. Mon objectif à travers ce post est de sensibiliser avec mes mots et le regard que je porte sur le monde, les lectrices et les lecteurs (c’est à dire vous ! Rires) et de vous amener à vous questionner sur vos pratiques afin que votre prise de conscience et votre remise en question vous mène vers une nouvelle approche.

Une fois que nous éveillons nos consciences, nous pouvons mettre en place de profonds changements et modifier des habitudes fortement ancrées et pas toujours bénéfiques !

L’eau c’est la vie, est pourtant, nous gaspillons cette ressource sans en avoir réellement conscience. Ma sensibilité à cette thématique (et tant d’autre) est présente depuis un bon nombre d’année. Ma première initiatrice à cette question de la gestion de l’eau est ma mère (merci maman !) Je me souviens encore que petite, elle m’expliquait l’importance de prendre soin de cette ressource (et de tant d’autre) afin de ne pas la gaspiller et de l’utiliser à bon escient. L’exemple le plus concret avec lequel elle a su faire passer ce message  : la fameuse étape du brossage de dent. Elle m’expliquait également que l’eau se faisait rare dans certaines régions du monde et que nombre d’êtres humains n’avaient pas l’eau courante et qu’ils devaient par conséquent charrier quotidiennement leur portion d’eau. Je ne sais pas d’où lui vient cette conscience de l’humain et du respect de la nature (il faudrait que je lui demande !)

Cette approche éducative aurait pu me passer par dessus la jambe, ou au contraire me terroriser quant à l’avenir et engendrer une culpabilité enfantine malsaine. J’ai grandi avec cette conscience des choses, et même si je souhaite aller encore plus loin dans mon engagement, j’ai intégré des gestes simples afin de préserver cette ressource, à portée de tous.

L’eau c’est la vie, pourtant, nos sociétés modernes utilisent cette ressource de façon peu judicieuse. En effet, nous gaspillons l’eau potable et nous en avons une utilisation peu consciente. Trois exemples très clairs qui illustrent mon propos et des solutions (il ne s’agit pas seulement de mettre le doigt sur ce qui ne va pas encore faut-il avoir des idées pour proposer des actions concrètes !)

1) Pourquoi laisser couler l’eau lorsque nous faisons la vaisselle & que nous nous brossons les dents ? 

Oui je te pose la question chère lectrice. Toi aussi lecteurs tu es concerné car aujourd’hui l’homme de cro magnons a cédé la place à l’homme contemporain très investi dans la prise en charge des tâches ménagères et de l’éducation des enfants (ah les hommes d’aujourd’hui merci du fond du coeur pour votre évolution!)

 Il en va de même pour le brossage des dents !

La solution. Fermer le robinet pendant que l’on se brosse les dents et que l’on fait la vaisselle. Simple et efficace !

2) Le nettoyage des rues…. WTF ? 

Lorsque j’étais enfant cela m’amusait de voir les éboueurs avec leurs jets, mon objectif était d’éviter à tout prix d’être mouillée. Aujourd’hui je trouve cela aberrant de constater que nos rues sont nettoyées avec de l’eau potable.

La solution : que chacun se responsabilise et jette ses détritus dans la poubelle (se ne sont pas les poubelles qui manquent !). Que les gens arrêtent de cracher par terre et de jeter leur chewing-gum, bref, que l’on se comporte comme des êtres éduqués respectant leur environnement tel qu’il soit. Tu penses qu’on peut y arriver ?…

3) La chasse d’eau, 40 L d’eau potable utilisée par jour en moyenne par foyers

Pour remédier à ce gâchis, il existe des dispositifs intégrés dans la chasse d’eau qui permettent un écoulement moindre d’eau. Vous pouvez aussi opter pour le fait de rationaliser votre utilisation de la chasse d’eau (ce qui revient à laisser le pipi stagner voilà…)

Il existe également un système : celui des toilettes sèches. lorsque l’on est propriétaire ou que l’on vit en province ce système semble plus simple à mettre en place que lorsque l’on vit en pleine ville et que l’on est en location.

Pour autant, on pourrait carrément imaginer que dorénavant tous les nouveaux logements soient pensés de façon à optimiser et préserver nos ressources, dont l’eau. Aller hop hop, des toilettes sèches dans tous les apparts’. Bien sur, si on part de ce principe, cela signifie qu’il faudrait mettre en place un système d’entreprise pour récupérer le contenu de ces dernières.

Je vous laisse méditer sur tout cela, et n’hésitez pas à commenter ! Et surtout, ferme ton robinet quand tu n’utilises pas l’eau !

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *