Chroniques ordinaires d'une bloggueuse has-been

C’est quoi l’Amour ?

L’amour avec un grand A

On nous parle de l’Amour avec un grand A, de l’amour pour toujours. Ils se marièrent et vécurent heureux à jamais. C’est beau les contes de fée !!! Ca finit toujours bien et surtout ça parle d’Amour. L’amour, oh l’amour.

Simplement moi je ne suis pas une fée (ou alors je suis la fée casse pieds) et mon homme ne ressemble pas du tout à un prince charmant sorti tout droit d’un monde magique. Pourtant nous nous aimons.

Au quotidien je ressemble plus à la princesse Fiona qu’à la délicate et précieuse princesse JeNeSaisQuoi, tu sais le modèle lisse et conforme qui est censé nous inspirer et nous faire rêver depuis notre plus jeune âge.

Tu veux faire quoi quand tu seras grande ? « Je veux être une princesse ».

Petite je me demandais souvent en quoi consistait ce drôle de sentiment qu’on appelle l’amour. « C’est quand on se tient par la main et qu’on se fait des bisous sur la bouche ?  »  

J’ai compris plus tard (bien plus tard) que l’on pouvait donner la main à quelqu’un et l’embrasser sur la bouche sans pour autant qu’il y ait un quelconque lien amoureux. C’est sans doute une des raisons pour lesquelles un des deux membres de ce binôme tombe de haut constatant que l’engagement n’était pas tout à fait le même pour l’autre…

J’ai cherché à travers les films et les livres. Toutes ces histoires avaient quelque chose d’intéressant mais ne répondaient pas vraiment à mon interrogation. C’est quoi l’Amour ? Je me suis alors mise à écouter les histoires des unes et des autres. De belles histoires, parfois douloureuses, souvent tristes, mais globalement jolies et joyeuses. De quoi faire scintiller le coeur. Alors, pensant que c’était ça l’amour, j’ai voulu coller à tout prix à ce que j’avais entendu. Coûte que coûte. Et j’étais bien malheureuse de constater que ça ne collait pas. Que ça ne correspondait pas à ce que je vivais.

J’ai découvert l’amour lorsque j’ai cessé de me conformer à l’idéal

J’ai découvert l’amour lorsque j’ai cessé de me conformer à l’idéal. Lorsque j’ai compris que la beauté se trouve dans l’infiniment petit, lorsque j’ai appris à me taire pour écouter le silence, lorsque j’ai fais tomber une à une mes croyances à propos des gens, de moi-même et du monde.

J’ai compris que l’amour ce n’est pas simplement le lien qui nous lie à l’Homme ou à la Femme que l’on aime, que ce n’est pas simplement un sentiment qui nous relie aux membres de notre famille ni même à nos amis.

L’amour est à la fois tout et rien. Il est le vide qui survie au néant, l’envie d’aller vers les autres malgré les peines, les douleurs et les blessures du passé. Il est celui qui nous permet de tout pardonner, d’aller de l’avant et de ne pas s’arrêter sur les aspects négatifs de notre vie.

En cette journée de Saint-Valentin je souhaite partager avec vous un message de paix et d’amour. Apprenez à vous aimer en tant qu’individu. Aimez-vous et cultivez une bonne estime de vous-même. S’aimer n’est pas synonyme de vantardise mais de bienveillance. Une fois que l’on s’aime réellement on n’a plus besoin de quémander l’amour des autres, et nos relations ne sont alors plus basées sur le besoin de combler un vide mais sur l’envie de partager du bonheur avec les autres.

Amour encore et toujours !

Love 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *